L’association Promotelec vient de dresser son bilan sur la labellisation des bâtiments respectant la RT 2012. Les détails.

 

Une labellisation BBC importante pour les appartements neufs

Pour établir son bilan portant sur le respect de la RT 2012, Promotelec a procédé à un sondage par téléphone basé sur un échantillon représentatif de 705 particuliers installés dans un logement avec Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie. 12,2 % des investisseurs souhaitant construire des maisons ont souhaité obtenir un label BBC, contre 46,2 % des demandes de construction pour les surfaces habitables supérieures à 135 m² et 39,2 % de lotissements. Le plus important taux de pénétration du label BBC a été observé au niveau des constructions de logements collectifs – 92 % —.

Pourquoi choisir un logement labellisé BBC ?

Durant le sondage, les 705 particuliers ont été interrogés sur les raisons qui les ont poussées à déposer une demande de labellisation lors de la construction de leurs logements. Pour la majorité d’entre elles, à hauteur de 51 %, le choix de cette certification est surtout motivé par une réduction de leur facture énergétique. Certaines d’entre elles (16 %) révèlent toutefois une motivation portant sur le respect de l’environnement, tandis que d’autres (12 %) espèrent améliorer le confort au sein de leur demeure. Par ailleurs, 3 % des particuliers ayant fait l’objet de ce sondage ont soulevé une amélioration de leur système d’isolation, et une revalorisation financière de leur bien immobilier en vue d’une prochaine revente (2 %).

Quid des équipements et du chauffage ?

Le bilan Promotelec 2012 a également révélé une hausse du taux d’équipement de ces maisons labellisées. Cette augmentation se fait surtout sentir au niveau des appareils électroménagers et des équipements de loisirs. Durant l’année 2012, entre 94 et 96 % d’entre elles disposent d’un ordinateur, d’un lave-linge, de plaques électriques, d’un lave-vaisselle et d’un four électrique. Par ailleurs, en ce qui concerne le chauffage, l’étude révèle l’utilisation d’un système de régulation de chauffage pour 86 % des personnes sondées. 42 % d’entre elles affirment couper systématiquement le chauffage en cas d’absence. Par contre, 15 % d’entre elles déclarent régler la température à 19 °, contre 24 % à une température de 21 ° et 38 % à 20 °.