Le gouvernement vient d’apporter des précisions concernant l’application de la loi datant du 9/03/2010 rendant obligatoire l’installation de détecteurs de fumée dans les habitations. Le décret paru le 14/03-2013 énumère les normes techniques exigées pour les alarmes incendie, les modes d’installations de ces dispositifs ainsi que les règles de sécurité à respecter.

Des normes strictes

Pour garantir l’efficacité des alarmes incendie, les occupants d’une maison devront veiller à la qualité des détecteurs de fumée utilisés. Ces capteurs devront répondre à la norme européenne CE-NF EN 14604. Le fabricant est tenu de fournir un certain nombre de renseignements concernant les articles proposés aux utilisateurs : marque, coordonnées de l’usine de fabrication, le lot auquel appartient le produit…

Par ailleurs, le dispositif devra fonctionner de manière autonome. Une alarme peut être alimentée par des batteries ou des piles. Elle peut également être branchée sur une prise secteur. Les occupants d’une maison peuvent activer et mettre hors tension les détecteurs de fumée. En cas d’incendie, l’alarme doit émettre un signal sonore d’une intensité supérieure à 85 décibels audible à trois mètres de distance. Le but est d’inciter les habitants d’un logement à réagir le plus vite possible.

Pour des préventions efficaces

Afin de garantir une efficacité optimale du système d’alarme incendie la loi précise les modes d’installation des détecteurs de fumées. Il est toutefois conseillé de procéder à son diagnostic électrique avant de procéder à l’installation des détecteurs de fumées. L’idéal serait alors de fixer solidement ces capteurs aux plafonds à une bonne distance des sources de vapeur. À noter que le dispositif ne doit pas être placé dans la salle de bain ou dans la cuisine. De même, ce matériel s’avère inefficace dans les zones communes d’un immeuble. La législation stipule qu’un capteur de fumée doit couvrir une superficie de 80 m². La détection doit être renforcée dans les pièces où les occupants passent le plus de temps.

La même loi mentionne dans son annexe 1 les consignes de sécurité. Ces textes rappellent alors les comportements à adopter par les habitants d’une maison en cas d’incendie. Puisque les occupants d’une habitation sont tenus d’adresser à leur assureur une lettre attestant l’existence ou l’acquisition de détecteur de fumée, le même décret fournit un modèle type d’attestation.