La ville de Paris élargit son champ d’expérimentation et cible cette fois-ci l’efficacité énergétique des bâtiments. Sur une vingtaine de projets proposés, 19 ont été retenus et seront testés dans les mois à venir.

Paris : un laboratoire de l’efficacité énergétique

Diverses expérimentations sont menées au coeur de Paris depuis le mois de mai 2012. La ville ambitionne cette fois-ci de devenir un laboratoire de l’efficacité énergétique. En effet, la capitale recherche des solutions innovantes de grandeur nature sur les bâtiments pour une meilleure maîtrise de la consommation énergétique souvent établi après un diagnostic de performance énergétique. La municipalité déjà en partenariat avec l’Agence Parisienne du Climat en ce qui concerne les innovations et les plus grandes structures en raison de leurs capacités d’industrialisation a reçu 24 dossiers suite à l’appel à projet, dont 19 ont été retenus. Ces derniers seront expérimentés dans les prochains mois. Leurs efficacités énergétiques seront sélectionnées principalement en fonction de leurs faisabilités, a annoncé l’adjoint chargé de l’innovation Jean-Louis Missika. Les solutions techniques seront testées de sorte à ne pas se limiter à un choix technologique unique.

Les projets privilégiés

Pour cette nouvelle mission de la ville de Paris, les intervenants dans les domaines de la gestion énergétique, la purification de l’air, les énergies renouvelables et la sensibilisation à la réduction de la consommation énergétique ont été privilégiés. L’adjoint chargé du développement durable, de l’environnement et du Plan Climat, René Dutrey annonce que le nombre total de solutions qui feront l’objet des tests a été arrêté à quarante. Les expérimentations seront effectuées sur des sites parisiens que les partenaires ont suggérés. Parmi les sites proposés, on retrouve des logements sociaux, des immeubles privés de bureaux, des musées ou encore des mairies d’arrondissement. Tous ces projets — qui ont la particularité d’être innovants et prometteurs notamment par la gestion à partir d’un logiciel immobilier — permettront d’atteindre les objectifs du Plan Climat Énergie de Paris.

Les projets sélectionnés

Pour sa mission en quête de la meilleure efficacité énergétique, la ville de Paris a misé pour 19 projets. ADSC-IME a été retenu pour l’accompagnement pédagogique de la transition énergétique, Arionic pour l’amélioration de la combustion et régulation d’un chauffage gaz, Biowind A 3000 pour le traitement de l’air intérieur, Cardonnel Ingénierie AFER pour l’analyse des flux des énergies et des ressources du bâtiment résidentiel.

On peut citer également CPCU Smart Heating, Énergisme, Ennesys, GDF Suez Tempéo, GECEHA PAC.R², Studiokahn Ecooler, GrDF, Home Technology SmartHome M2M2, IEC, Intelligence Énergétique, MacHome Ipac, Openergy une garantie de performance énergétique des bâtiments basse consommation, Polyoptics ÉcoSocial une solution numérique à faible coût pour la réduction des consommations de chauffage dans l’habitat social et Thermo Zyklus THZ.