Le 19 septembre dernier, le gouvernement français a dévoilé sa stratégie visant à tripler le nombre de rénovations énergétiques dans les logements Français.

Enfin plus de détails sur ce plan ambitieux

Au cours de son déplacement dans le Pas-de-Calais à Arras, la délégation du gouvernement a présenté le dispositif qui prévoit le déclenchement des travaux de rénovations sur les économies d’énergie dans toute la France. Le président Hollande l’avait déjà dévoilé au mois de mars, mais ce n’est que maintenant que Jean-Marc Ayrault, Cécile Duflot et Philippe Martin ont donné les détails concernant ce plan d’action qui vise d’ici 2017 la réalisation de 500000 rénovations énergétiques en France.

Des primes pour encourager les ménages.

La plus importante des mesures que comporte ce plan d’action, c’est l’instauration d’une prime qui reviendrait aux ménages Français. D’après les dires du gouvernement, plus de 60% des Français seraient éligibles à cette prime, qui s’élève à 1350 euros pour les personnes seules ayant des revenus de 25000 euros, aux couples dont les revenus sont à 35000 euros et les familles avec deux enfants ayant 50000 euros de revenus.
Pour les ménages moins nantis gagnant moins de 26000 euros, et de 35000 euros s’ils habitent dans la région Ile-de-France, cette prime monte à 3000 euros. Cette dernière catégorie de ménages est d’ailleurs également éligible aux aides de l’ANAH, qui sont en mesure de payer 50% des travaux de rénovation.
Le ministère considère alors que les Français peuvent être subventionnés à 80% pour leurs travaux de rénovation énergétique, si l’on prend également en compte le CIDD et l’éco-PTZ, qui sont fournies sans conditions de ressources.

Mettre en place un service public dédié pour informer les Français

Ce plan est mis en place avant tout pour pousser les ménages français à réaliser ces travaux dans une optique de réduction de la facture nationale d’énergie. Un service public de la rénovation énergétique est alors instauré. Disponible sur la plupart des supports, ce service est ouvert sur tout le territoire : sur internet, par téléphone à travers un numéro vert, mais également dans les 450 antennes de ce service en France.